Et si la vie est un jeu : Chapitre 2

Yves Tissot - 16/10/2018 - Contemplations d'une plume - 0 Commentaire - introspection / jeu / métaphore / question / réflexion

Deuxième chapitre sur la vie comparée au jeu et ce qu’on peut retirer pour le jeu de la vie, de ce que nos jeux nous apprennent


La vie est un jeu : chapitre 2

Hello ! It’s been a long time, my dear !

Me revoici alors aujourd’hui reparlons d’un sujet qui me met particulièrement en haleine celui de la vie comparée à un jeu.

Si vous n’avez pas vu la première vidéo sur le sujet (Pensées Brèves : et si la vie était un jeu ?) alors je vous invite à aller regarder pour des concepts supplémentaires et complémentaires à ce chapitre.

Le jeu de l’enjeu

Aujourd’hui, focalisation du jeu par rapport à la vie, et le thème du jeu…de l’enjeu.

C’est à dire ici, comment nous nous investissons dans un jeu et alors si on reprend dans ce cas l’investissement dans un jeu par rapport à la vie…qu’est-ce que ça peut donner ?

Car quand on parle ici de l‘investissement du jeu (je) dans le jeu (je) de l’enjeu de la vie.

C’est alors dans un jeu plutôt lent et par lent jeu que quand la réflexion arrive, comment t’investis-tu au sein d’un jeu ? Comment réagis-tu au sein d’un jeu ?

Des profils variés

Ici, à quel profil t’identifies-tu dans un jeu ?
C’est vrai, la multitude de comportements trouvés au sein d’un jeu n’ont rien de si « simulé », de faux. Ce ne sont que des projections et attitudes au sein d’un laps de temps, basés sur des comportements réels. Des comportements possédés, ils ne sont pas inventés, ils ne sont qu’existant de par la situation

  • Est-ce que tu fais partie de ces profils qui aiment gagner coûte que coûte ?
  • Est-ce que tu fais partie de ces profils qui sont stratégiques ?
  • Est-ce que tu es combatif ? Comment te comporte tu par rapport aux autres dans le jeu ?

A quels objectifs répond le jeu pour toi. Parce que le fait d’aller insérer sa propre personnalité et de l’essence dans le jeu…c’est basé sur une motivation originelle. Alors laquelle ? Tout dépend des contextes et des objectifs…comme dans le quotidien.

Quels comportements jeu de la vie (quotidien)

Alors maintenant, qu’est-ce que tu peux apprendre de ce que tu utilises dans le jeu, que tu pourrais véritablement exploiter pour toi ?

« Oui mais en fait, je ne peux pas non plus faire dans la vie ce que je fais en jeu ». Ah c’est plutôt intéressant comme réflexion parce que ça signifie déjà qu’il y a un comportement qui est autorisé et acceptable et non ailleurs selon contexte.

Et quelles sont les valeurs liées alors ? Comment un comportement de jeu devient plus acceptable qu’un comportement « réel » ? Qu’est-ce qui empêche celui-ci de se réaliser, comment ressens-tu le fait de pouvoir t’autoriser ce comportement au sein d’un jeu ?

Parce que ne pas être agressif, piéger les autres, cela peut se comprendre, mais il reste une part existante de ce comportement qui est rendue possible et est autorisée.

La notion de présence des comportements dans un cadre de règles propres aux jeux. Donnant alors des surprises concernant les comportements.

Un jeu tel que le Monopoly, devient un jeu où, limite, c’est un concours de celui qui inventera la tricherie la plus « sordide », une compétition de tricherie pour rendre le jeu pimenté. Et où la tricherie devient un comportement…discutable ? Et ça, c’est la création d’un jeu dans le jeu. Et un rapport aux règles et aux lois aussi accessoirement !

Des comportements et des types de jeux formateurs

Alors maintenant comment fonctionnes-tu ? Des jeux types gestions de ressources, finances, pions, stratégies, là y a de vraies questions et de parallèles sur sa propre vie à identifier.

Quels sont les jeux que tu préfères le plus, et quels sont ceux qui te correspondent le plus dans ta façon d’y jouer.

Toujours sur les profils, il y a celui qui a envie de gagner pour qui la victoire est la seule issue. Ceux pour qui simplement l’expérience de participation devient le centre. Il y a les mauvais joueurs et bien d’autres profils…

Toutes les questions concernant comment on agit en jeu, peuvent se poser sur le quotidien. Comment puis-je gagner ? Comment est-ce que je procède ?

Qu’est-ce que je m’autorise à faire en tant que stratégie de jeu ?

« Et si la vie est un jeu ? »

Retour à cette question. Je me demande en fait comment le fait d’associer la notion de jeu à la vie va pouvoir vous permettre d’avoir quelques réflexions, quelques prises de consciences quelques suggestions quant à ce que vous utilisez déjà en situation ludique.

Car, ce que tu utilises en jeu, c’est ce que ton « je » utilise dans le quotidien à sa manière.

Un ami un jour m’a dit la « distinction est une illusion »

Et en suivant cette phrase, que pourrais-tu reprendre de cet amusement ?

Car là, pour ce je (jeu) de la vie duquel nous ne connaissons pas les règles. Amener la notion de terrain de jeu sur la vie métaphoriquement, peut t’amener beaucoup de nouveautés.

Le jeu est un maître ludique de qui nous pouvons être et ce que nous pouvons également être.

Merci pour ton temps de lecture.

Et surtout…bon jeu !

Commentaire des étincelles


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Contacte-moi