Prendre une décision face au choix : l’élastique

Prendre une décision face au choix : l’élastique

Aujourd’hui, la plume te présente un outil. Bon des outils il y en a à la pelle…de quoi rendre marteau vu le nombre si grand. En attendant si ça permet de serrer des vis ou se débarrasser de vices, autant en choisir un. Voici une clé orientée sur comment prendre une décision entre deux choix attrayants : voici le modèle de l’élastique.

Dans le jeu de la vie, il arrive de faire une bonne pioche. Bon et situation très favorable, tu es face à un choix très impactant et aux issues attrayantes dans chaque cas…une lanterne pour éclairer tout cela ?

Plutôt ici un élastique !  Oui, parfaitement tu as bien lu ! C’est un outil découvert facile à utiliser devenant un atout pour toutes ces cartes que tu as en main.

Pour se faire tu as besoin d’avoir de quoi dessiner et du temps !

 

 

Modèle de l’élastique : un outil de choix illustré

Pour trouver une aide pour prendre une décision qui sera alignée avec ton envie, petite formule magique :

1- Prend une surface / papier / tableau / parchemin pour l’exercice.

2- Dessine un personnage qui sera toi (de la forme que tu veux, avec tout le cœur à l’ouvrage pour te symboliser).

3-  Ajoute un “élastique” autour de toi

4- Note d’un côté ce qui correspondra à “ce qui me retient” de l’autre côté “ce qui m’attire”

(Oui comme toi je me livre à ces exercices, c’est beau hein !)
Maintenant que ce joli dessin est fait, la suite : faire son choix et en apprendre plus sur soi !

 

Prendre une décision à dessein depuis dessin !

Tu pourrais me dire chère étincelle que ce n’est qu’un simple pour/contre. Et tu as raison, sauf qu’ici la notion de “Ce qui me retient” laisse une idée plus positive pour toi qu’un “CONTRE” écrit bien en gros, bien démotivant par rapport à ces choix que tu as. Ici c’est ton imaginaire et ton analytique qui viennent discuter par un modèle illustré. Et puis attends de voir la suite !

Dès ton dessin fait, tu peux lister pour chaque côté de cet élastique ce qui te correspond (à faire pour chaque choix).

C’est là où maintenant tu peux aller plus loin. Tu vas pouvoir agir encore sur cette liste : par exemple, ranger les éléments identifiés, les classer. Tu peux également te poser des questions pour remplir cette liste et aussi sur son contenu ajouté.

Par exemple :

  • Dans ce qui m’attire / retient que dois-je prendre en compte dans la prise de décision ?
  • Quelle est la partie la plus tendue ?
  • Qu’est ce qui me retient/ m’attire pour faire le grand saut ?
  • Si cet élastique comporte un nœud, que représente-t-il pour ma décision ?
  • Que se passerait-il en apportant un peu de détente sur mon élastique si je change…[un élément listé] ?
  • Comment je me sens quand je pense à cela ? Que pourrait m’apprendre mon corps sur cette décision ? Quand je le prononce ça donne quoi ?
  • Ce qui me retient ici m’a t’il empêché d’agir par le passé sur un choix similaire ? Qu’en ai-je appris ? Qu’est ce qui s’est passé ?

Une fois cela fait, tu peux mettre en lumière et affiner ta prise de décision, par tes importants en plus de voir plus clair. Magique hein ?

L’élastique est une base, si tu le travailles plus loin, qu’obtiendras tu ?

Au cas où tu serais une nouvelle étincelle, je suis coach en développement personnel. L’article illustre une des potentielles cartes que je peux utiliser pour t’accompagner et t’aider dans ta prise de décision. Une demande reliée à un projet ? Une demande de quête de sens ? Des blocages à identifier ? Je t’invite à me contacter et consulter le reste du site pour en apprendre un peu plus sur qui je suis, mon éthique et mes accompagnements.

Modèle identifié dans le Livre des décisions de Krogerus Mikael et Tschäppeler Roman

Image de couverture utilisée, photo par Cosmic Timetraveler

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.